A / A / A
Publié le 30 octobre 2023
Actualité

Amélia Lakrafi, Présidente déléguée de la section française de l’APF, Vice-présidente de l’APF, s’est rendue en Arménie du 17 au 19 octobre 2023 à l’invitation de Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Sorin Mihai Cimpeanu, Président de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF), et Vijayen Valaydon, Ambassadeur de la république de Maurice en France, Président du Groupement des ambassadeurs francophones (GAF), ont également participé à ce déplacement.

Cette visite avait pour objectif d’affirmer le soutien de la Francophonie institutionnelle à Erevan dans le contexte de la prise du Haut-Karabagh par l’Azerbaïdjan en septembre 2023 qui a provoqué un afflux d’environ 100 000 réfugiés en Arménie.

Les membres de la délégation ont été reçus par le Président de la République, Vahagn Khachaturian, et par le Ministre des affaires étrangères, Ararat Mirzoïan. La délégation a ainsi assuré les autorités arméniennes du soutien de l’OIF et de l’APF, et de leur engagement à relayer l’appel à l’aide internationale pour la prise en charge des réfugiés.

Elle a rencontré des jeunes réfugiés francophones du Haut‑Karabagh, grâce à l’association SPFA-Arménie, qui œuvre habituellement pour la promotion de la langue française en Arménie mais qui accueille désormais des réfugiés dans ses locaux à Erevan.

Lors d’un déjeuner de travail avec le Premier ministre Nikol Pashinian, a été évoqué une fois encore l’appui international nécessaire à l’Arménie face à cet afflux de réfugiés, mais aussi le contexte international et les tensions qui restent fortes avec l’Azerbaïdjan.

Amélia Lakrafi s’est ensuite rendue au Parlement arménien où elle a échangé avec Arman Yeghoyan, Président de la section arménienne de l’APF. A cette occasion, tous deux sont convenus de l’importance de mobiliser, lors de la réunion du mois de novembre 2023, les parlementaires francophones de la Région Europe autour des fortes tensions qui règnent avec l’Azerbaïdjan. Cette réunion sera l’occasion pour la délégation arménienne d’annoncer le souhait de son pays de réactiver le groupe de Minsk au sein de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), d’alerter sur les menaces qui pèsent sur le patrimoine arménien du Haut-Karabagh et d'insister sur l'attachement de l'Arménie au principe d'autodétermination des peuples.