Actualités

  • Accueil
  • Actualités
  • Actualités
  • La Commission de l’éducation, de la communication et des affaires culturelles de l’APF s’engage en faveur de la protection du patrimoine culturel et religieux arménien dans le Haut-Karabagh

La Commission de l’éducation, de la communication et des affaires culturelles de l’APF s’engage en faveur de la protection du patrimoine culturel et religieux arménien dans le Haut-Karabagh

6 juillet 2021

À l’invitation du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la section Belgique/Communauté française/Wallonie Bruxelles de l’APF, la Commission de l’éducation, de la communication et des affaires culturelles (CECAC) de l’APF s’est réunie les 27 et 28 juin 2021 en Belgique, sous la présidence de Christian Levrat (Conseiller aux Etats, Suisse).

Parmi les sujets abordés, la Commission a traité de la protection des biens culturels en cas de conflit armé, notamment dans le cadre des affrontements récents dans le Nagorno-Karabakh. Alertée par les accusations réciproques d’atteinte à des biens considérés comme relevant du patrimoine mondial de l’humanité dans cette région, elle souhaite rappeler aux parties azerbaidjanaise et arménienne les obligations de protection qui leur incombent.

La CECAC appelle tous les pays de la région et de la Francophonie à prêter assistance à l’Arménie, à l’Azerbaïdjan et à l’UNESCO en vertu du droit international, notamment du Deuxième Protocole relatif à la Convention de la Haye de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé et encourage les deux pays à prendre le chemin de la réconciliation afin de préserver les patrimoines culturels et religieux propres à chacun au sein du Haut-Karabagh et ses alentours.

C’est dans cette optique que la CECAC a adopté un projet de déclaration qui sera présenté au Bureau de l’APF, qui devrait se réunir en octobre.