Actualités

VIH/sida, tuberculose et paludisme : pour un engagement accru des parlementaires francophones dans la lutte contre les trois pandémies

22 novembre 2019

Le Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) s’est réuni, les 18 et 19 novembre 2019, à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC), à l’invitation des présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat de la RDC, Mme Jeanine Mabunda et M. Alexis Thambwe Mwamba. Cette réunion, qui a vu la participation, pour la première fois, de Mme Iphigénie Mukandera, Députée (Rwanda), à titre de Coordonnatrice de la Région Afrique au sein du Réseau, a rassemblé une soixantaine de participants, dont une trentaine de parlementaires en provenance des quatre régions de l’APF.

Cette réunion de Kinshasa se tient au lendemain de deux rendez-vous internationaux de haut niveau, à savoir la Sixième Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial qui s’est tenue à Lyon, en France, le 10 octobre, et le Sommet de Brazzaville sur l’engagement des parlementaires panafricains, les 11 et 12 juillet derniers.

Les participants ont pu échanger avec des hauts responsables d’ONUSIDA, du Fonds mondial et du ministère de la Santé publique de la RDC sur l’état des investissements internationaux et domestiques en santé publique et du rôle que les parlementaires peuvent jouer en faveur de leur augmentation. Ils ont aussi rencontré Mme Marie Zaina, Coordonnatrice nationale de RENADEF, un collectif d’ONG qui milite pour la défense des droits des femmes et des enfants, qui s’est exprimée sur les impacts de la violence sexuelle dans la transmission des trois maladies ; ainsi que M. Marc Saba, Directeur d’ONUSIDA en RDC, sur les enjeux de droits humains liés au VIH. Enfin, Mme Marie Josée Mujinga Bimansha, point focal VIH du ministère de la Justice de la RDC, a présenté le cadre légal en matière de VIH et de tuberculose dans son pays.

Le centre hospitalier Boyambi, le centre médical Bwanya, le centre de santé Kabinda, ainsi que l’entrepôt Bolloré Transport et Logistics RDC spécialisé dans le transport de produits pharmaceutiques ont été visités par les parlementaires.

«  Alors que je quitte la présidence du Réseau, je lance un ultime appel aux parlementaires pour qu’ils jouent un rôle accru pour l’augmentation des budgets nationaux en santé, le contrôle de l’efficience des dépenses des États dans la lutte contre les trois maladies, et l’éradication des discriminations et des stigmatisations liées aux trois maladies » a déclaré le Président du Réseau, M. Didier Berberat.

Cette réunion était la dernière présidée par M. Berberat, Conseiller aux États (Suisse), qui ne s’est pas représenté aux dernières élections suisses. Son collègue Christian Levrat lui succédera au poste de président du Réseau et de la Commission de l’éducation, de la communication et des affaires culturelles de l’APF à compter du 1er décembre 2019.