Actualités

  • Accueil
  • Actualités
  • Actualités
  • Renforcer les capacités de l’administration parlementaire et améliorer le travail collaboratif grâce à l’intranet parlementaire à l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire

Renforcer les capacités de l’administration parlementaire et améliorer le travail collaboratif grâce à l’intranet parlementaire à l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire

23 novembre 2017

Afin de renforcer les capacités de l’administration parlementaire et d’améliorer le travail collaboratif, l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire (ANCI) a bénéficié les 20 et 21 novembre d’un séminaire parlementaire technique du Programme Noria sur le thème « Intranet parlementaire : Fonctionnement et avantages. »

Une cinquantaine de fonctionnaires représentants tous les services administratifs et le cabinet du Président ont échangé pendant deux jours sur les outils collaboratifs nécessaires et les modalités de mise en service et d’exploitation au sein de l’ANCI.

Les travaux ont été ouverts, au nom du Secrétaire général, M. Latte Ahouanzi, par M. Alain Addra, directeur des services législatifs. A cette occasion, il est revenu sur la qualité de la coopération entre l’APF et l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire et a passé en revue quelques-unes des actions de coopération déjà réalisées.

Les travaux ont été animés par 3 experts : MM. Mathias Ngadi de Côte d’Ivoire, Abibou Dramé de France et Benadjingar Djerabé Goldum de l’Institut Africain d’Informatique (IAI) du Gabon. Après s’être attachés à présenter les conditions, les enjeux et les avantages du portail collaboratif que représente un intranet au regard des équipements dont dispose aujourd’hui l’ANCI, des exercices pratiques d’élaboration et de rédaction de cahier de charge pour chaque module ont été proposés.

Les participants, organisés en 6 groupes, se sont penchés sur la conception et la présentation en ligne d’outils collaboratifs communs : notamment l’annuaire des députés, le répertoire du personnel, la base de données des contacts, la charte de nommage ou l’agenda. Cette journée participative a suscité un vif engouement car elle a permis à chaque direction et à chaque service d’informer sur son domaine de compétence et ses préoccupations dans la recherche ou la production d’informations accessibles.

Les participants envisagent de proposer ces outils à la hiérarchie de l’Assemblée pour une mise en service dans les prochains mois.

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie contribue à travers le programme Noria à résorber la fracture numérique et à œuvrer au partage des savoirs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer