Actualités

Les vaccins contre la Covid-19 : un « bien commun universel » selon l’Assemblée parlementaire de la Francophonie

29 janvier 2021

Réunie à l’occasion de sa 46e Assemblée plénière, l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) a adopté ce jour une résolution plaidant pour une distribution universelle et équitable des vaccins contre la Covid-19 ainsi que de l’ensemble des produits de dépistage, de protection et de traitement contre ce virus.

Les parlementaires francophones exhortent les chefs d’État et de gouvernement à s’engager pour faire de ces vaccins des « biens communs universels » et à soutenir toutes les initiatives en ce sens. Ils appuient tout particulièrement les demandes adressées à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) en faveur d’une dérogation à certaines dispositions de l’Accord sur les aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce (ADPIC). Cela permettrait de suspendre temporairement les droits à la propriété intellectuelle afin de produire plus rapidement tests, vaccins et équipements dans le cadre de la lutte contre la pandémie.

« Alors que des percées scientifiques sans précédent ont permis de concevoir des vaccins en un temps record, il est maintenant fondamental de se mobiliser pour les rendre accessibles au plus grand nombre et aux communautés les plus vulnérables. La propriété intellectuelle est dans ce contexte précis un dangereux obstacle à la solidarité et la santé publique », a déclaré Christian Levrat, Conseiller aux États suisse et président du Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme de l’APF.

« Nous appelons les parlementaires à inciter leur gouvernement à soutenir la résolution – portée par l’Inde et l’Afrique du Sud - en faveur d’une dérogation à l’Accord sur les ADPIC » a renchéri Angélique Ngoma, députée gabonaise, présidente de la Commission de la coopération et du développement de l’APF.
L’APF continue de suivre avec la plus grande attention la question de la distribution universelle des vaccins ainsi que les enjeux de santé publique et de gouvernance médicale sur la scène internationale.