Actualités

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie déplore le décès du Dr Salifou Diallo, Président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso

21 août 2017

C’est avec une grande émotion et une profonde tristesse que l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) a appris le décès brutal du Dr Salifou Diallo, Président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, à l’âge de 60 ans à Paris.

Après avoir été plusieurs fois ministre d’Etat, directeur de cabinet et conseiller spécial du Président du Faso ainsi qu’ambassadeur, le président du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), originaire de Ouahigouya, présidait l’Assemblée nationale du Burkina Faso depuis le 30 décembre 2015.

M. Jacques Chagnon, Président de l’Assemblée nationale du Québec et Président de l’APF, Mme Michèle André, ancienne ministre, sénatrice (France), Secrétaire générale parlementaire de l’APF, M. Guillaume Soro, Président de l’Assemblée nationale de la République de Côte d’Ivoire et Premier Vice-président de l’APF ainsi que l’ensemble des autres membres du Bureau de l’APF présentent leurs plus sincères condoléances à sa famille, aux députés et au peuple burkinabè qui voient disparaitre une grande personnalité politique francophone.

Le Président Diallo avait récemment conduit la délégation burkinabè à la 43e Session de l’APF en juillet 2017 à Luxembourg.

Moins d’une semaine après l’attaque terroriste du restaurant Aziz Istanbul qui a frappé Ouagadougou et a fait 19 morts ainsi que de nombreux blessés, c’est une nouvelle épreuve qui frappe le pays des hommes intègres.

Solidaires avec le Burkina Faso, membre fondateur de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, les parlementaires francophones sont aujourd’hui, plus que jamais, aux côtés du peuple burkinabè.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer