Actualités

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie rend hommage à Andrée Champagne, son ancienne présidente

9 juin 2020

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) a l’immense tristesse d’apprendre le décès de Madame Andrée Champagne survenu le 5 juin dernier.
Comédienne, chanteuse, animatrice, doubleuse, Andrée Champagne a tenu de nombreux rôles qui lui ont permis de conquérir le cœur des Canadiens et d’être une figure incontournable et inoubliable pour nombre d’entre eux. Le grand public fait sa connaissance dans les années 1950 lorsqu’elle incarne la tragique héroïne Donalda dans le feuilleton à succès « Les belles histoires des pays d’en haut ».

Après avoir participé à diverses émissions de radio, animé les cérémonies d’ouverture de l’exposition universelle de 1967 et celle des Jeux olympiques de 1976, elle se lance en politique en 1984. Députée à la Chambre des Communes jusqu’en 1993, elle occupe différentes fonctions pendant ce mandat dont celui de ministre d’État à la Jeunesse. De 1990 à 1993, elle est également vice-présidente de la Chambre des Communes. C’est la première fois qu’une femme est nommée à ce poste.

Nommée sénatrice en 2005, elle préside la section canadienne de l’APF dès 2006. En juillet 2013, elle est élue présidente de notre Assemblée au cours de la 39e Session tenue à Abidjan en Côte d’Ivoire. Elle reçoit l’insigne de Grand-Croix de l’Ordre de la Pléiade en 2013.

Durant sa présidence, Andrée Champagne a œuvré pour que la voix des peuples francophones, à travers l’APF, soit davantage entendue « sans complaisance et sans complexe ». Francophone convaincue, elle mit sa vision, son énergie et son enthousiasme au service du respect de la diversité et de la pluralité de notre institution.

L’APF présente ses condoléances à la famille et aux proches d’Andrée Champagne.