Actualités

L’Alliance Sahel, la lutte contre le radicalisme religieux, la peine de mort et les missions de paix de l’ONU au cœur des travaux de la Commission politique de l’APF.

22 mars 2018

À l’invitation de M. Ara Babloyan, Président de l’Assemblée nationale de la République d’Arménie, la Commission politique de l’APF s’est réunie à Erevan les 20 et 21 mars, sous la présidence de M. Christophe-André Frassa, Sénateur de la République française.

Une cinquantaine de participants, provenant d’Afrique, d’Europe et d’Amérique, ont participé à la réunion. L’ouverture des travaux de la Commission politique s’est déroulée en présence du Président Babloyan et de M. Edward Nalbandian, Ministre des Affaires étrangères de la République d’Arménie et Président de la Conférence ministérielle de la Francophonie.

Au cours de cette réunion, les membres de la Commission politique ont étudié les situations politiques dans l’espace francophone et ont échangé sur l’Alliance Sahel. Ces discussions se sont déroulées en présence de M. Jacques Bilodeau, conseiller spécial de la Secrétaire général de la Francophonie. De plus, les parlementaires ont adopté les rapports finaux sur le radicalisme religieux présenté par la section québécoise et sur la peine de mort dans l’espace francophone présenté par la section suisse. Enfin, les membres de la Commission se sont penchés sur deux nouveaux thèmes d’étude : les missions de maintien de la paix de l’ONU dans l’espace francophone, à l’initiative de la section belge, et la situation des communautés LGBTI, thème porté par la section canadienne.

Des déclarations ont été adoptées sur les situations politiques au Cambodge, en République démocratique du Congo et au Liban, ainsi que sur l’Alliance Sahel et sur la lutte contre le radicalisme religieux. Une sixième déclaration a été adoptée pour rappeler les engagements pris par les chefs d’État et de gouvernement lors des Sommets de la Francophonie quant à la situation dans le Haut-Karabakh.

En outre, les parlementaires ont étudié le projet de statuts d’un réseau des jeunes parlementaires de l’APF. Cette initiative vise à favoriser la représentation des jeunes parlementaires au sein de l’APF afin de leur permettre d’être eux aussi porteurs du projet francophone. La création effective du réseau sera débattue lors de l’Assemblée plénière de l’APF qui se tiendra cette année à Québec les 9 et 10 juillet 2018.

La prochaine réunion de la Commission politique se tiendra à Québec en juillet 2018 dans le cadre de la 44e Session de l’APF.