Actualités

L’APF à la 140e assemblée générale de l’Union Interparlementaire à Doha

9 avril 2019

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) a pris part, du 5 au 10 avril 2019 à Doha (Qatar), aux travaux de la 140e assemblée générale de l’Union interparlementaire (UIP) et aux réunions connexes, notamment celles de l’Association des Secrétaires Généraux des Parlements (ASGP) et celles des responsables d’organisations internationales et régionales.

L’Assemblée générale a réuni près 4600 participants, dont 1400 parlementaires provenant de 160 pays et 76 présidents de parlements.

Le débat général a porté sur le thème « Les parlements vecteurs de renforcement de l’éducation pour la paix, la sécurité et de l’état de droit ».

La délégation de l’APF, composée d’Emmanuel Maury, Secrétaire général administratif, et Mireille Eza, conseillère, a mené en parallèle des entretiens avec de multiples délégations membres de l’APF présentes et noué des contacts avec des organisations et des assemblées susceptibles d’adhérer à l’APF.

Lors d’une audience que la délégation de l’APF a eue avec le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, M. Amadou Soumahoro, le 7 avril, celui-ci lui a confirmé la tenue de la 45e Session de l’APF à Abidjan en juillet prochain. Ont été également définies, à cette occasion, les modalités générales de préparation de cette Session, en particulier les dates de la prochaine mission préparatoire de l’APF sur place.

Par ailleurs, la délégation de l’APF a rencontré, le 8 avril, le Secrétaire général de l’UIP pour affiner le projet de partenariat en cours entre l’APF et l’UIP. Ont été également évoqués, entre autres, les activités de coopération communes possibles et les actions en faveur de l’enregistrement des enfants sans identité et la non-prolifération nucléaire.

Au cours de la réunion des organisations internationales et régionales, le Secrétaire général administratif a présenté l’APF et insisté sur l’importance de respecter l’usage de la langue française dans les réunions et organisations internationales, ainsi que la diversité des expressions linguistiques et culturelles. Le sujet a d’ailleurs rencontré un certain écho auprès des participants.

Enfin, le Secrétaire général administratif a été admis comme membre associé de l’Association des Secrétaires Généraux des Parlements (ASGP), permettant ainsi à l’APF d’être représentée pour la première fois au sein de cette organisation.